Entraînements

Entraînement du Marathon de Boston 2016

9 avril 2016
Boston-entrainement-trimtl.com

À moins de 10 jours de la course, l’entraînement du Marathon de Boston est pratiquement terminé. Il est finalement temps de jeter un regard sur les dernières semaines et de finalement jouir de la période d’affûtage.

Ça fait maintenant 15 semaines d’entraînement en 2016 que je cours matin et soir en me rendant au travail, il est maintenant temps de ralentir et de conserver le kilométrage au minimum. Fini les longues sorties après le travail. Fini les détours dans les trails du Mont-Royal ou encore ces longues sorties le long du canal Lachine à courser contre les cyclistes qui se débattent sur le fond de neige pas déblayé. Ma blonde adore cette période !

Voici donc la comparaison des entraînements de mes derniers marathons :

Entraînement du Marathon de Boston



Marathon Boston 2016 – Retour sur l’entraînement
Create your own infographics

Comment gérer le taper en Run Commute

Maintenant que l’entraînement pour le Marathon de Boston est terminé, il n’a plus rien à faire, sauf permettre au corps de récupérer convenablement des durs efforts des derniers mois.  Le plan (aussi peu détaillé soit-il) est de simplement réduire le volume tout en conservant l’intensité. On met l’accent sur des sorties plus courtes et on habitue le corps à la vitesse marathon et même un peu plus vite afin d’être “à l’aise” le jour de l’événement. Par contre, pour quelqu’un qui fait de la course utilitaire, cela peut être plus compliqué car il doit quand même aller travailler.

Donc, pour l’avant dernière semaine d’entraînement, je me rendais sans détour au travail. Je comptabilisais à la fin de la semaine une soixantaine de km, soit une diminution de 40 % de mon volume régulier. La semaine prochaine et dernière semaine avant la compétition, je continuerai la diminution du volume afin de terminer avec un maximum de 40 km répartis sur 3 jours de course. Les deux journées restantes seront sur le vélo. Tout sauf le transport en commun. 🙂 #runcommute #bikecummute

Un taper de Café !

En tant que grand consommateur de café, je réduis ma consommation quelque peu afin de réduire ma dépendance. Cela a pour effet d’être plus désagréable au boulot, et de désensibiliser mon corps à la caféine. L’avantage, parce qu’il en a un, enfin je l’espère, sera que le café consommé le jour du marathon aura un plus grand effet positif sur mon énergie tout en réconciliant mes papilles gustatives avec ce doux liquide.  De toute façon, j’ai fait ça les dernières fois, donc ça ne sera pas une nouveauté !

 

You Might Also Like