Comment gérer le Run Commute

Run Commute: Apprivoiser la course utilitaire.

Les avantages de la course utilitaires sont nombreux et on ne cesse de les vanter. En courant matin et soir peu importe la température on règle le plus grand problème de tous les coureurs: le manque de temps.

Ensuite c’est la motivation qui dérape. Il est dur de se lever aux aurores pour aller faire une longue série d’intervalles.  Par contre, lorsqu’on est “obligé” de courir pour se rendre au travail, car c’est le moyen de transport privilégié, on a pas le choix. Le fameux “faut que j’aille courir” du verbe falloir est remplacé par un verbe d’action beaucoup plus directif, le verbe aller : « je vais courir ce matin » et c’est pour le travail qu’on utilise le verbe falloir:  « je vais courir ce matin, parce qu’il faut que j’aille travailler.» 

Soudainement, les deux plus gros obstacle de tous les coureurs sont mis de côté et il ne reste plus qu’à se rendre au travail et d’en revenir ! On a le temps et la motivation, il ne reste plus qu’à courir et de profiter du Run Commute.

 


 

Voici 4 articles qui vous aideront à optimiser vos transports matin et soir

 

  • Comment commencer le Run Commute (À venir)
  • Comment gérer un entraînement en se rendant au travail à la course. (À venir)